Algérie Actualité

Accueil du site > A la Une > Consulat d'Espagne en Algérie : nouveau (...)

Consulat d’Espagne en Algérie : nouveau procédé pour l’obtention de visa

mardi 9 juin 2009, par Dznet

Le Consulat général d’Espagne en Algérie vient d’installer de nouvelles dispositions concernant les différentes démarches pour l’obtention de visa.

Dorénavant, la demande de rendez-vous pour présenter la documentation pour l’obtention d’un visa se fera uniquement par courrier. Les demandes envoyées par fax, ne seront plus admises.

Le courrier adressé au consulat devra nécessairement contenir deux photocopies lisibles de la 1ère page du passeport où figure la photo. Sur l’espace blanc libre de ces deux photocopies, le postulant doit inscrire son numéro de téléphone de contact et son numéro de fax s’il en possède un. Il doit aussi fournir des photocopies des visas précédents sur l’espace Schengen, au cas où il en a bénéficié. Le courrier doit obligatoirement comprendre une enveloppe format moyen, timbrée portant le nom, le prénom et l’adresse du demandeur.

Dans les cas « jugées réellement urgents », l’intéressé doit joindre les documents qui justifient l’urgence entre autres, les rendez-vous médicaux, les rapports médicaux et les événements auxquels il doit assister. Une fois la demande de rendez-vous reçue, le consulat fera parvenir au demandeur, par téléphone, par fax ou par courrier, l’heure et le jour où le concerné doit se présenter, muni d’un dossier complet, ainsi que le montant des frais de visa. Il est également exigé de tout demandeur d’un visa court séjour (tourisme, visites privées, affaires), de se présenter en personne muni de son passeport en cours de validité plus des photocopies. Un formulaire de demande de visa correctement rempli et signé et une photo d’identité, devront aussi être présentés. Quant à l’hébergement, une réservation d’hôtel ou un acte notarié d’invitation et une assurance assistance en voyage pour la durée du visa, sont également exigés. Le demandeur doit aussi justifier ses moyens de subsistance.

Il est aussi demandé aux concernés, toujours dans ce même dossier, de présenter un titre de voyage aller-retour confirmé et des justificatifs relatifs à l’activité pour chaque catégorie. Chaque justificatif doit être présenté en espagnol ou en français et doit être impérativement accompagné de sa photocopie. Ces justificatifs sont susceptibles d’être requis par les autorités des frontières lors de l’arrivée dans l’espace Schengen.

Synthèse de Mehdi Mehenni — Ma Dépêche